Fermer Menu
Actualités

Constellation se retire du cannabis

Constellation Brands se retire de plus en plus du marché des boissons infusées au cannabis et a indiqué qu'elle pourrait s'en retirer complètement.

Constellation Brands a refusé de prendre des bons de souscription sur 139 745 453 actions ordinaires de Canopy Growth, le producteur canadien qui a causé des problèmes sans fin à Constellation depuis qu'il a pris une participation initiale de 190 millions de dollars canadiens dans Canopy en 2017.

Le rejet des bons de souscription signifie que la participation de Constellation dans Canopy tombera à environ 20,7 %, après avoir culminé à 35,7 %.

Elle détiendra encore 100 millions de dollars canadiens de billets de prêt à ordre à 4,25 % émis par Canopy, qui arriveront à échéance l'année prochaine.

En annonçant sa décision, Constellation a déclaré qu'elle n'avait "aucun autre projet actuel ou intention future" en rapport avec Canopy.

"Constellation peut de temps à autre céder des actions ordinaires ou d'autres titres de Canopy ou effectuer d'autres transactions, à l'avenir, soit sur le marché libre, soit dans le cadre de transactions privées."

Il est significatif que Constellation, tout en soulignant le potentiel "d'autres opportunités d'investissement disponibles", n'ait fait aucun commentaire sur la poursuite de la coopération avec Canopy.

Le document précise notamment ce qui suit : "En fonction des conditions du marché, de l'économie générale et de l'industrie, des activités et de la situation financière de Canopy, et/ou d'autres facteurs pertinents, Constellation pourrait développer d'autres plans ou intentions à l'avenir."

Constellation avait porté son investissement dans Canopy à plus de 4 milliards de dollars canadiens et avait pris des sièges au conseil d'administration du groupe canadien, mais à l'automne dernier, elle s'est retirée de ces postes et a réduit son investissement d'un milliard de dollars canadiens.

Constellation a ainsi pris ses distances par rapport à Canopy et n'aura même plus accès aux comptes du groupe cannabique avant leur publication.

Changement d'orientation

L'année dernière, Constellation a fait état de ses propres progrès financiers "ex Canopy", en se référant uniquement aux divisions bière, vins et spiritueux.

Celles-ci ont réalisé des progrès significatifs sans être affectées par l'investissement de Canopy et l'on suppose que si Constellation peut dégager des liquidités de sa participation restante dans Canopy, elle les utilisera pour financer l'expansion de ces divisions.

Certains analystes estiment que Canopy brûle environ 600 millions de dollars canadiens de liquidités par an et que, même si le gouvernement fédéral américain légalisait la consommation de cannabis dans tout le pays, il lui faudrait investir massivement pour augmenter sa production et mettre en place un réseau de distribution, même en utilisant le vaste réseau de Constellation.

Mais si Constellation détient toujours 20 % de Canopy, elle pourrait rester un partenaire influent en cas de changement de législation.

Sans Canopy, Constellation Brands prévoit une croissance des ventes nettes comprise entre 7 et 9 % pour cette année, et des marges d'exploitation comprises entre 39 et 40 %.

Elle a déjà annoncé des plans d'expansion pour répondre à la demande croissante dans son secteur de la bière, basé sur les marques Modelo et Corona.

Au début de l'année, Modelo Especial est devenue la marque de bière la plus vendue aux États-Unis, éclipsant Bud Light d'AB InBev.

Constellation a également annoncé le lancement d'un nouveau programme de rachat d'actions de 2 milliards de dollars afin d'accroître le rendement pour les actionnaires.

Il semble que vous soyez en Asie, voulez-vous être redirigé vers l'édition de Drinks Business Asia ? Drinks Business Asia?

Oui, je vous invite à consulter l'édition Asie Non