Fermer Menu
Actualités

Le directeur du marketing d'AB InBev démissionne à la suite de la chute des ventes de Bud Light

Benoit Garbe, directeur marketing d'Anheuser-Busch aux États-Unis, a démissionné de ses fonctions et quittera l'entreprise à la fin de l'année.

La décision, qui fait suite à la chute des ventes de la marque Bud Light après son partenariat avec l'influenceur transgenre Dylan Mulvaney, permettra à Garbe "d'entamer un nouveau chapitre de sa carrière", selon un communiqué publié par le géant de la bière.

La société de bière a connu une baisse drastique des ventes liées à sa marque Bud Light depuis le printemps. La situation, qui a vu des buveurs conservateurs jurer de boycotter la marque de bière après que l'influenceuse transgenre Dylan Mulvaney a publié à ce sujet sur son Instagram, a également entraîné une réaction négative de la part des groupes de défense des droits LGBTQ+, qui allèguent que l'entreprise n'a pas fait assez pour la soutenir.

Mme Mulvaney a ensuite expliqué publiquement qu'elle s'était sentie abandonnée par l'entreprise après avoir été confrontée à "davantage d'intimidation et de transphobie" en raison de ce partenariat.

Bud Light continue de perdre des parts de marché aux États-Unis au profit de marques telles que Modelo Especial, qui a récemment dépassé Bud Light en termes de ventes pour la première fois.

Le nombre de personnes chargées de guider le marketing de la marque devrait être réduit. Selon certaines informations, Kyle Norrington, directeur commercial de l'entreprise aux États-Unis, devrait "superviser tous les aspects de ses activités de marketing et s'y consacrer entièrement".

En outre, deux autres responsables des ventes rendront bientôt compte au PDG d'Anheuser-Busch, Brendan Whitworth, dans l'espoir que ces changements permettront de "réduire le nombre de niveaux" au sein de l'organisation.

À propos de ce remaniement, M. Whitworth a insisté sur le fait que "ces changements à la tête de l'entreprise accéléreront notre retour à la croissance, tout en continuant à nous concentrer sur ce que nous faisons le mieux : brasser de la bonne bière pour tout le monde et gagner notre place dans les moments qui comptent".

En juillet dernier, AB InBev a licencié des centaines de personnes au sein de son personnel aux États-Unis après des mois de déclin de sa marque Bud Light. AB InBev a déclaré à l'époque que les suppressions d'emplois permettraient de "simplifier et de réduire le nombre de niveaux" au sein de l'entreprise et a qualifié les suppressions d'emplois de nouveaux "changements dans la structure de l'entreprise" pour le fabricant de bière.

Il semble que vous soyez en Asie, voulez-vous être redirigé vers l'édition de Drinks Business Asia ? Drinks Business Asia?

Oui, je vous invite à consulter l'édition Asie Non