Fermer Menu
Nouvelles

Les propriétaires de Château Montrose acquièrent le domaine viticole américain RdV Vineyards

Les propriétaires milliardaires du Château Montrose ont acquis le vignoble américain RdV Vineyards, marquant ainsi la première incursion d'une maison bordelaise en Virginie.

RdV Vineyards est situé au pied des Blue Ridge Mountains.

Le domaine, qui porte le nom de son fondateur Rutger der Vink, qui restera consultant pour le millésime 2024, sera rebaptisé Lost Mountain, ce qui, selon la société, "rend hommage au remarquable terroir de cette ancienne colline autrefois aimée par le père fondateur de l'Amérique, George Washington".

Martin et Olivier Bouygues, qui ont acquis Château Montrose en 2006, dirigent le conglomérat industriel Bouygues Group, qui comprend la troisième société de télécommunications de France. Ils possèdent également Château Tronquoy-Lalande à Saint-Estèphe, le domaine de 25 acres Clos Rougeard à Saumur-Champigny dans la Loire, qu'ils ont acheté en 2018, une participation majoritaire dans le domaine bourguignon Domaine Henri Rebourseau dans la Côte de Nuits, et Cognac distillerie Domaine de Métairie.

Un communiqué des sociétés indique que toutes les activités vinicoles seront transférées sous les auspices de la nouvelle société Eutopia Estate, le nouveau nom de SCDM, qui sera dirigée par Charlotte Bouygues, la fille de Martin, qui est à la tête du développement stratégique du groupe, et par sa mère, Melissa Bouygues, originaire des États-Unis et présidente du Château Montrose. L'équipe de RdV, dirigée par le vigneron Joshua Grainer MW, continuera à travailler aux côtés de Pierre Graffeuille, de Montrose.

Le communiqué annonçait "une nouvelle ère" pour le vignoble virginien, ajoutant que les Bouygues avaient "adhéré à la vision de Rutger de créer un vin emblématique dans un lieu improbable, ce qui fait d'eux le partenaire idéal".

"Cette acquisition est une occasion unique de continuer à développer le travail exigeant qui a fait la réputation du domaine.

Le domaine était une ferme ovine de 93 acres située dans les contreforts des Blue Ridge Mountains. De Vink l'a acheté en 2004, mais il comprend maintenant 18 acres de vignes, plantées à 50 % de cabernet sauvignon, 22 % de merlot, 20 % de cabernet franc et 8 % de petit verdot, avec son propre chai sur le site. M. De Vink a fait appel à Jean-Philippe Roby, consultant en viticulture, et à Eric Boissenot, consultant en vinification (qui continuera à travailler avec Lost Mountain). Il a commercialisé le premier millésime en 2008, en se concentrant sur deux cuvées principales, Lost Mountain, American Grand Cru et Rendevous, qui sont principalement vendues par l'intermédiaire d'un programme d'adhésion. Il produit également une petite quantité de rosé et produira cette année le premier vin blanc du domaine, un mélange d'albariño et de sémillon.

Selon le Washington Post, M. de Vink a envoyé cette semaine un courrier électronique à ses partisans pour les remercier et leur dire qu'ensemble, ils avaient "créé un vin de classe mondiale et contribué à placer la Virginie sur la carte mondiale du vin".

Château Montrose a été contacté pour des commentaires.

Il semble que vous soyez en Asie, voulez-vous être redirigé vers l'édition de Drinks Business Asia ? Drinks Business Asia?

Oui, je vous invite à consulter l'édition Asie Non