Fermer Menu
Actualités

Le champagne Taittinger annonce le nom du chef britannique lauréat

Le lauréat britannique du 56e prix culinaire international Le Taittinger a été annoncé avant la grande finale de janvier à Paris.

Deuxième du concours culinaire organisé par Champagne Taittinger l'année dernière, Kamil Nowak, premier sous-chef du restaurant étoilé The Dysart Petersham à Richmond, Londres, et anciennement du Victory Services Club, de La Trompette et de Fera au Claridge's, s'est imposé comme le meilleur de la bande lors de la récente édition britannique du concours. Lors de l'édition précédente, il avait été devancé par Paul Burgalieres, chef de l'Enclume, établissement trois étoiles Michelin situé en Cumbria.

Michel Roux Jr, chef patron du restaurant Le Gavroche (qui fermera bientôt ses portes) et président du concours britannique, a déclaré : "C'est toujours formidable de voir quelqu'un continuer à se lancer des défis : "C'est toujours formidable de voir quelqu'un continuer à se lancer des défis. Kamil est arrivé deuxième l'année dernière avec un plat vraiment excellent ; cette année, il est revenu avec encore plus d'expérience et de passion, ce qui s'est reflété dans son plat. J'ai hâte de suivre Kamil dans son parcours jusqu'à la finale mondiale à Paris. Le Taittinger n'est pas une mince affaire et le talent que nous voyons émerger reste exceptionnellement élevé. Puissions-nous voir ces chefs extraordinaires se remettre en question et continuer à repousser les limites de la haute gastronomie grâce à des concours tels que Le Taittinger.

S'il a remporté le concours national, Nowak a reçu 2 400 euros, mais il a la possibilité d'obtenir un prix bien plus important lors du concours organisé dans la capitale française, où il se mesurera aux chefs gagnants de Belgique, de France, d'Allemagne, du Japon, des Pays-Bas, de Suède, de Suisse et des États-Unis. Les candidats doivent concevoir et cuisiner un plat à base d'un colin et de deux homards (le plat cuisiné par Nowak pour remporter le concours britannique sera révélé après la finale internationale). Le gagnant de ce concours recevra 20 000 euros, ainsi qu'un trophée, tandis que le deuxième gagnera 5 000 euros et le troisième 2 500 euros.

Jean Pierre Redont, secrétaire général en charge de l'organisation du Taittinger, a déclaré : "La famille Taittinger est passionnée par le soutien aux talents locaux dans tous les secteurs et tous les arts, mais surtout dans la gastronomie, qui est profondément ancrée dans ses racines. C'est un honneur de voir ces chefs s'attaquer à notre concours, surnommé "l'Everest de la gastronomie", et se dépasser pour atteindre la grandeur. J'ai hâte de voir ce que la finale de cette année nous réserve.

Il semble que vous soyez en Asie, voulez-vous être redirigé vers l'édition de Drinks Business Asia ? Drinks Business Asia?

Oui, je vous invite à consulter l'édition Asie Non