Fermer Menu
Actualités

Brockmans s'implante dans le GTR et lance un gin coupé à l'agave

Brockmans Gin a dévoilé les détails de ses grands mouvements à travers le travel retail mondial ainsi qu'un nouveau produit inspiré des recettes des barmen de New York.

S'exprimant lors d'un événement organisé dans le cadre de la TFWA World Exhibition & Conference à Cannes, Guy Lawrence, PDG de Brockman's Gin, a déclaré : "Les choses se passent très bien, nous produisons environ un million de bouteilles dans le monde : "Les choses se passent très bien, nous produisons environ un million de bouteilles dans le monde. Nous sommes présents sur une cinquantaine de marchés différents, ce qui est formidable. Cette année a été bonne, même si elle a été plus difficile pour de nombreuses marques, mais pour nous, nous avons une équipe très forte et nous avons pu obtenir d'excellents résultats, notamment une nouvelle innovation que nous avons lancée cet été, Brockman's Orange Kiss, et une autre que nous sommes en train de dévoiler".

Pierpaolo Indelicato, vice-président international de Brockman Gin, a expliqué les raisons de cette expansion : "Nous avons été lancés il y a 15 ans et nous sommes une marque indépendante avec une petite équipe, mais nous sommes très engagés. Le Royaume-Uni est l'un de nos principaux marchés, suivi de l'Espagne et de l'Italie. Pour chacun de ces marchés, nous avons été parmi les deux ou trois premiers gins en termes de parts de marché. Nous nous développons également aux États-Unis et au Canada et nous commençons à prendre pied dans l'Ontario, en Colombie-Britannique et nous venons de conclure un accord en vue d'une expansion en Amérique du Sud.

Indelicato explique : "L'année prochaine, nous nous concentrerons sur l'Asie et nous sommes déjà présents sur quelques marchés asiatiques, mais comme nous nous étendons à plus de 60 marchés, il est important de reproduire notre succès dans les boutiques hors taxes. Après Covid, nous avons eu l'occasion de créer un partenariat avec JP (Jean-Philippe Aucher, consultant dans l'industrie des boissons). En fait, nous avons commencé ce voyage il y a 15 mois".

Jean-Philippe Aucher, vétéran de l'industrie des boissons, qui représente actuellement Brockmans par l'intermédiaire de sa société de conseil JP Global Travel Retail, a ajouté : "Je suis très enthousiaste à l'idée de poursuivre le développement de la marque à l'étranger. Brockmans n'est pas seulement une marque haut de gamme, elle est aussi différente en termes de goût et de design d'emballage. Lorsqu'ils m'ont dit qu'ils vendaient un million de bouteilles et qu'ils étaient la troisième marque au Royaume-Uni et dans toute l'Europe, mais qu'ils n'étaient encore présents nulle part dans le secteur du travel retail, je n'ai pas dit 'wow, ça va être facile', mais je me suis dit 'il y a quelque chose que nous pouvons faire'".

S'exprimant sur la manière dont il a été approché, M. Aucher a révélé ce qui suit : "J'ai commencé l'année dernière en avril : "J'ai commencé l'année dernière, en avril, et les principales réalisations qui se sont produites entre-temps sont que nous sommes désormais référencés par Heinemann. Nous connaissons tous la force de Heinemann en tant que détaillant et distributeur de produits de voyage et il a maintenant référencé Brockmans en format litre et cela marche très bien. Nous procédons également à une certaine activation de la marque, car il ne s'agit pas seulement d'être sur les étagères, comme nous le savons, mais souvent de goûter et d'offrir la marque aux voyageurs. Nous avons commencé à le faire à Düsseldorf, mais nous l'avons également fait à Francfort avec des dégustations et pour accroître la visibilité, ainsi que des dégustations à Berlin en août et septembre.

M. Aucher a ajouté : "Outre Heinemann, et en dehors de l'Europe également, nous avons conclu un accord avec Premium Brand Group (PBG) au Panama sur ses marchés intérieurs dans la région, mais aussi dans le secteur de la vente au détail aux voyageurs, de sorte que nous développons réellement la marque dans d'autres parties du monde. Nous avons également commencé à travailler avec London Supply et il y a encore beaucoup à faire dans cette partie du monde, en particulier dans les Caraïbes.

Il a admis : "Brockmans est également une marque clé en Espagne et nous travaillons avec des entreprises là-bas et espérons que nous serons bientôt de retour dans les rayons avec Dufry. Nous avons également obtenu d'excellents résultats en Europe du Nord, où des distributeurs de produits hors taxes et des détaillants couvrent des boutiques. Dans l'ensemble, je suis très enthousiaste et encore plus enthousiaste parce qu'il y a aussi de l'innovation.

Passant au lancement de son nouveau produit, Lawrence a expliqué que le nouveau spiritueux lancé par Brockmans s'appelle "Brockman's Agave Cut" et a révélé que "ce que nous avons fait, c'est prendre du gin Brockmans et le couper avec de l'alcool d'agave : "Ce que nous avons fait, c'est prendre le gin Brockmans et le couper avec de l'alcool d'agave, puis ajouter un petit soupçon de pamplemousse rose.

Lawrence conclut : "Ce que nous faisons, en réalité, c'est associer le gin anglais classique de Brockmans à la passion ardente de l'alcool d'agave mexicain et au pamplemousse rose pour l'aider. L'inspiration nous est venue de New York, où les barmen préparaient des cocktails à base de gin avec des alcools d'agave, et nous avons pensé que c'était vraiment intéressant et unique et que cela correspondait à l'éthique de Brockmans, qui consiste à faire les choses un peu différemment. Nous nous sommes toujours qualifiés de "gin impropre".

Selon Lawrence, "le Brockmans Agave Gin est produit en petites quantités dans des bouteilles numérotées en édition limitée et nous le lançons à Cannes parce qu'il sera hors taxes, mais il finira par être plus large que cela, mais nous le lançons ici et il est également présenté dans un carton cadeau et son prix sera d'environ 46 livres sterling par bouteille".

Il semble que vous soyez en Asie, voulez-vous être redirigé vers l'édition de Drinks Business Asia ? Drinks Business Asia?

Oui, je vous invite à consulter l'édition Asie Non