Fermer Menu
Actualités

Les propriétaires historiques du Sherry Lehmann poursuivis pour 3,6 millions de dollars d'arriérés de loyer

Dans le cadre de la saga du magasin de vins fins Sherry Lehmann à New York, le propriétaire de l'établissement poursuit les anciens propriétaires de l'entreprise pour régler les loyers impayés par le propriétaire actuel.

Dans le cadre de l'affaire Sherry Lehmann, un caviste de New York, son propriétaire a été accusé d'avoir puisé dans ses stocks pour sa propre consommation, d'avoir éludé des factures d'énergie, de ne pas avoir renouvelé sa licence de vente d'alcool et d'avoir vendu à d'autres clients des vins qu'ils avaient déjà achetés.

Or, le propriétaire de l'immeuble où se trouve le caviste affirme que le loyer n'a pas été payé depuis le début de la pandémie de Covid en 2020, selon une plainte déposée la semaine dernière auprès de la Cour suprême de New York.

La propriétaire actuelle du magasin, Shyda Gilmer, n'est pas la seule à être poursuivie. Plusieurs anciens propriétaires de l'entreprise vinicole (qui ont depuis longtemps vendu leurs parts et intérêts dans l'entreprise) sont également invités à régler la dette.

Glorious Sun, la société basée à Hong-Kong qui possède le magasin de vin situé à l'angle de Park Avenue, exige le paiement des anciens propriétaires du magasin, alléguant qu'ils sont "garants" du bail et donc responsables de la dette de loyer "même s'ils ne sont plus là".

Comme le rapporte le New York Post, parmi ces anciens propriétaires figure Michael Aaron, dont le père a fondé le magasin de vins en 1934. Bien qu'il ait quitté son poste de PDG de Sherry Lehmann il y a 16 ans, en 2007, Glorious Sun a l'intention d'obtenir un paiement de la part d'Aaron par le biais d'une action en justice.

Michael Yurch, ancien président de Sherry Lehmann, est également cité dans le procès. Il a quitté ses fonctions en 2013, mais a déclaré au New York Post qu'il avait vendu toutes ses parts dans la société il y a dix ans et qu'il n'avait "plus rien à voir avec l'entreprise depuis".

Le magasin de l'est de Manhattan a déjà fort à faire pour repousser les plaintes des clients qui réclament la livraison de vins fins d'une valeur de plus d'un million de dollars, qu'ils ont payés il y a des semaines, des mois, "voire des années".

Des sources anonymes employées par le magasin ont affirmé que le propriétaire actuel, M. Gilmer, traite le magasin "comme sa réserve personnelle d'alcool".

Sherry Lehmann figure à la 12e place du "Top 250 businesses" de la New York State Delinquent Tax List, avec une dette de 2,8 millions de dollars américains en avril 2023. Si l'on ajoute à cette somme les loyers impayés, sa dette sera nettement plus importante.

 

 

Il semble que vous soyez en Asie, voulez-vous être redirigé vers l'édition de Drinks Business Asia ? Drinks Business Asia?

Oui, je vous invite à consulter l'édition Asie Non