Fermer Menu
Actualités

Bonhams vend aux enchères une collection exceptionnelle de bourgognes

Une collection de bourgognes rares provenant de collections privées sont les lots phares de la prochaine vente de vins fins et rares de Bonham's, qui durera deux jours, y compris une caisse de six bouteilles de Romanée-Conti 2002, qui sera vendue au profit d'une œuvre de charité. 

La vente aux enchères comprend des bouteilles provenant de producteurs très recherchés. Richard Harvey MW, directeur international principal de Bonhams pour les vins, a déclaré que la vente comprenait quatre collections "étonnantes" des domaines et des millésimes les plus recherchés de Bourgogne, ainsi que des vins fins de Bordeaux et d'Italie.

"L'appétit du marché pour ces vins reste fort et ne montre aucun signe de fléchissement", a-t-il ajouté.

Parmi les pièces maîtresses de la collection, citons la rare caisse de six bouteilles de Romanée-Conti 2002, vendue au profit de l'association Cure Parkinson's (estimation : 100 000 - 140 000 £), ainsi que des vins du Domaine Roumier, achetés directement au Domaine par le père du vendeur, dont sept millésimes de Musigny Grand Cru, y compris les millésimes 1999 et 2002 (chacun avec une estimation de 9 000 - 10 000 £ par bouteille). La collection comprend également une caisse de six bouteilles de Chambolle-Musigny 1er Cru, Amoureuses 2005 (estimation : £16 000 - 19 000) ; huit millésimes de Bonnes-Mares, dont une caisse de six bouteilles du millésime 2005 (estimation : £10 000-12 000) ; et 12 bouteilles de Domaine Armand Rousseau, Chambertin 1990 (estimation : £40 000-50 000).

La vente comprend également une collection exceptionnelle du Domaine René Engel, qui a été achetée à la sortie et expédiée directement du Domaine, comprenant : six bouteilles de Grands-Echézeaux 2002 (estimation : £14,000-16,000) ; six bouteilles de Clos-Vougeot 1999 (estimation : £12,000-14,000) ; et un quatuor de lots du millésime 2004, qui fut le dernier millésime produit par Philippe Engel, avant son décès : 12 000-14 000 £) ; et un quatuor de lots du millésime 2004, qui fut le dernier millésime produit par Philippe Engel, petit-fils du fondateur, avant qu'il ne décède et que le domaine ne soit vendu, ainsi que six bouteilles de Grands-Echézeaux 2002, Domaine René Engel (estimation : 14 000-16 000 £).

La vente comprend également quelques vins de Bordeaux, dont une collection privée de Château Lafite Rothschild couvrant les millésimes 2003 à 2017, et de Carruades de Lafite, expédiés directement de Bordeaux, ainsi que quinze millésimes de Château d'Yquem provenant de la cave d'un professionnel du vin à la retraite, et des vins italiens, dont quatre millésimes de Sassicaia et dix millésimes de Ridge Monte Bello.

 

Il semble que vous soyez en Asie, voulez-vous être redirigé vers l'édition de Drinks Business Asia ? Drinks Business Asia?

Oui, je vous invite à consulter l'édition Asie Non